Introduction

Depuis des années j'ai couru des milliers de kilomètres le long du canal de l'Ourcq, souvent le jour mais parfois tard le soir, sous le soleil mais également sous la pluie et même la neige.

J'ai croisé des centaines de coureurs: hommes ou femmes, jeunes ou vieux, seuls ou en groupe courant le long du canal. Chacun(e) à son rythme et avec ses propres motivations.

Nous, les coureurs du canal de l'Ourcq, nous partageons un point commun: le bonheur de courir le long de cette eau pas toujours très propre mais dont je trouve la présence rassurante et stimulante lorsque j'enchaîne les kilomètres.

J'ai créé ce blog afin de partager mon plaisir de courir le long du canal.

Vous êtes les bienvenu(e)s pour contribuer à ce blog avec vos commentaires et vos articles.
Pour les articles, vous pouvez les envoyer sous forme d'email (avec photos attachées si vous le souhaitez) à l'adresse suivante: jfhoup.runourcq(at)blogger.com L'article sera publié sur le blog.

jeudi 24 août 2017


Grosse sortie de 26km ce mercredi soir. Beaucoup de nouveaux graffs sur le mur de Bobigny.































samedi 17 juin 2017

lundi 15 mai 2017

Reprise progressive

Je me suis à recourir progressivement après la tendinite qui m'a empêché de courir ces dernières semaines.
Ci-dessous un graff style "Tom of Finland" sur un des ponts qui enjambe le canal à Paris, pas loin de la Villette.

jeudi 30 mars 2017

C'est le printemps !

Il fait beau. Beaucoup de coureurs le long du canal. On sent que le marathon de Paris approche.
Quelques nouveaux graffs ont fait leur apparition:



lundi 9 janvier 2017

Les briseurs de glace du canal

Il faisait assez froid lors de ma sortie course à pied du samedi matin. Le canal a commencé à geler. Arrivé en face des magasins généraux, je vois les nageurs de la dernière fois qui cassent la glace. Ils ne vont pas nager, quand même! Et bien oui, quand je repasse au même endroit un quart d'heure plus tard, ils sont à l'eau !! Petite discussion avec l'un d'entre eux: l'eau est à 1°C...  leur technique pour rentrer dans l'eau: ne pas réfléchir. Je vais y réfléchir ;-)